> Portail des langues
Textes
Accueil
Textes
Circulaire de rentrée 2017Plan de rénovation LVECarte des languesLangues et cultures régionalesSocle communProgrammes des cycles 2, 3 et 4Cycles 3 et 4 : organisationDNBVoie professionnelleLycéeSections binationales et internationalesConcours généralBaccalauréat GTBTSCPGEAcadémieInspectionMissions du professeur
Contenus et pratiques d'enseignement
Mobilité(s)
Manifestations & Projets
Professeurs
Ressources
Portail des LanguesTextesAcadémie > Politique académique LVE

Politique académique des langues vivantes 2013-2017

L’académie d’Orléans-Tours doit se doter d’une politique ambitieuse des langues vivantes afin d’accroître les compétences des élèves dans ce domaine. Les résultats des élèves en langues vivantes constituent un levier d’amélioration des performances de notre académie au DNB et au baccalauréat.


 

I. LES OBJECTIFS POUR AMÉLIORER LA PERFORMANCE EN LANGUE VIVANTE

OBJECTIF 1: généraliser l’enseignement de la langue vivante dès le CP

OBJECTIF 2 : développer les dispositifs (bilangues, sections européennes…) dans les secteurs ruraux, dans l’éducation prioritaire et dans les lycées professionnels

OBJECTIF 3 : améliorer la continuité et la cohérence du parcours de l’élève par des liaisons intercycles et interdegrés mieux assurées

OBJECTIF 4 : faire de l’innovation un levier de développement des compétences en LVE des élèves

  • Promouvoir la globalisation des horaires de LVE au collège et les groupes de compétences au collège, au lycée et au lycée professionnel
  • Introduire l’enseignement des DNL au collège
  • Développer l’enseignement de la LV2 en 5ème
  • Expérimenter l’enseignement langues et cultures de la méditerranée (lettre du ministre : 2013-23/31 janvier 2013) : un collège en expérimentation dès la rentrée 2013
  • Évaluer les performances en LVE « sans note »
  • Renforcer en Terminale bac pro les compétences en LV des élèves choisissant la poursuite d’études (BTS…) en recourant notamment aux stages LV pendant les vacances

OBJECTIF 5 : utiliser le numérique comme un levier d’évolution des pratiques pédagogiques et d’amélioration des compétences en LVE des élèves

OBJECTIF 6 :

  • diversifier l’offre de LV2 dans le cadre :
    • de la LV2 en cinquième, en quatrième et au lycée professionnel
    • du dispositif bilangue
    • des sections européennes
  • de l'offre de DNL: développer les sections européennes dans les séries technologiques tertiaires et industrielles des lycées

OBJECTIF 7 : promouvoir les dispositifs d’excellence : dispositifs bi-nationaux, sections internationales

II. LES STRATÉGIES DE MISE EN OEUVRE

A. Une harmonisation et une structuration pour le 1er degré

  • Installer un groupe de pilotage académique co-piloté par un IA-IPR et un IEN 1er degré
  • Généraliser l’évaluation académique pour les élèves en fin de CM2
  • Améliorer la continuité école-collège (stages, visites mutuelles, inspections croisées, échanges de service, bilan des acquis dans le cadre du conseil école-collège…)
  • Ne plus faire de l’habilitation des maîtres une condition pour enseigner la LV (cf. évolution des compétences en LV des PE)
  • Harmoniser les procédures d’affectation des assistants dans le premier degré

 

B. Une dynamique de formation pour les enseignants

  • Installer une collaboration forte avec l’ESPE
  • Favoriser le recrutement d’emplois d’avenir professeur en LV
  • Accroître sensiblement la place de la formation à distance
  • Développer les formations didactiques et pédagogiques au niveau des bassins
  • Renforcer la formation des contractuels

 

C. Des procédures académiques harmonisées (documents types, calendrier unique, expertise par les IA-IPR) pour les dispositifs particuliers : sections européennes, bilangues, DNL, LV2 en 5ème

 

D. Un développement des partenariats portés par la Dareic, avec les collectivités…

  • Favoriser les échanges de professeurs et d’élèves, notamment par le biais des
    outils numériques

 

E. La production d’un bilan académique annuel de mise en oeuvre de la politique académique des langues présenté en comité de direction académique et lors de la commission académique des langues comportant notamment les performances des élèves :

  • % d’élèves détenteurs du A1 à l’école élémentaire?
  • % d’élèves détenteurs du A2 en fin de collège?
  • % de bacheliers détenteurs des niveaux B1/B2 ?
MEN
accédez à  votre espace