> Portail des langues
Ressources
Accueil
Textes
Circulaire de rentrée 2017Plan de rénovation LVECarte des languesLangues et cultures régionalesSocle communProgrammes des cycles 2, 3 et 4Cycles 3 et 4 : organisationDNBVoie professionnelleLycéeSections binationales et internationalesConcours généralBaccalauréat GTBTSCPGEAcadémieInspectionMissions du professeur
Contenus et pratiques d'enseignement
Mobilité(s)
Manifestations & Projets
Professeurs
Ressources

True Pirates of the Carribean

Séquence pour le cycle terminal : « True Pirates of the Caribbean »

Notion du programme : Mythes et héros

Thématique :

Piraterie dans les Caraïbes – L’Âge d’Or de la piraterie – Conflits anglo-espagnols.

Problématique :

Dans quelle mesure les pirates anglais des Caraïbes ont-ils contribué à forger un mythe vivace qui nourrit l’imaginaire et perdure aujourd’hui encore dans la littérature ainsi que dans de nombreux médias (cinéma, jeux vidéo…) ?

Nota : une approche différente pourrait tout aussi bien alimenter la réflexion sur les notions « Lieux et formes de pouvoir » ou, dans une moindre mesure, « Espaces et échanges » avec une problématique tournant autour de la domination des mers comme enjeu de pouvoir.

Compétences linguistiques :

Reformuler, établir une chronologie, comparer, opposer, exprimer un point de vue - argumenter -

outils: temps du passé– comparatifs, superlatifs- mots de liaison (accord, désaccord, concession) – vocabulaire lié aux pirates, à la mer et aux conflits.

Déroulement de la séquence 

Compréhension orale :

Descripteurs CECRL B1 : « comprendre les points principaux d’une intervention sur des sujets familiers ou étudiés y compris des récits courts » - B1 vers B2 « comprendre la plupart des émissions / documentaires / podcasts radiodiffusés en langue standard, reconnaître le point de vue et l’attitude du locuteur et identifier son humeur, ton, etc. ». 

Brainstorming :

Les élèves s’expriment librement et disent ce qu’ils savent de la piraterie en général et des pirates des Caraïbes en particulier – l’occasion d’introduire vocabulaire et expressions utiles à une meilleure appréhension de la séquence. On pourra organiser et classer les interventions sous forme de carte heuristique. Cf. Fiche d’Accompagnement CE Step 1.

Document vidéo support: aller sur le site : www.smithsonianchannel.com, rechercher « Pirates of the Caribbean » et faire visionner la vidéo « The Real Story: Pirates of the Caribbean: sneak peek ». Laisser les élèves réagir et s’exprimer librement.

http://www.smithsonianchannel.com/sc/web/series/679/the-real-story/137536/pirates-of-the-caribbean

Stratégies de la CO: cf. document:Tableau des stratégies page 4)

La Fiche d’Accompagnement (CO: 1-2-3) peut constituer une aide si besoin est pour certains élèves.

Compréhension écrite :

Descripteurs CECRL  B2 : « parcourir rapidement un texte long et complexe et en relever les points pertinents - identifier rapidement le contenu et la pertinence d’une information, d’un article ou d’un reportage dans une gamme étendue de sujets » - B2 vers C1 : « comprendre dans le détail des textes longs et complexes, qu’ils se rapportent ou non à son domaine, à condition de pouvoir relire les parties difficiles ».

Les élèves doivent décider et choisir quel pirate des Caraïbes mériterait d’être porté à l’écran dans une nouvelle production hollywoodienne. Pour cela, diviser la classe en trois groupes. Chaque groupe  découvre la biographie d’un pirate, relève ce en quoi sa vie et ses faits d’armes sont extraordinaires et pleins de rebondissements, et s’apprête à présenter le personnage au reste de la classe.

Les groupes peuvent se connecter directement sur Internet aux sites ci-dessous référencés. Il est cependant conseillé d’imprimer les pages correspondantes et de les retravailler quelque peu. D’une part elles présentent en effet un petit nombre d’erreurs de langue à corriger, et d’autre part, il pourrait être intéressant d’intégrer aux biographies quelques informations complémentaires (une description physique de Teach plus complète et quelques détails quant à la fin de Rackham, pendu et exposé dans une cage à l’entrée de port Royal, ainsi que des informations concernant Ann Bonny dont le père, riche et influent, réussit à la faire sortir de prison – elle  survivra 60 ans à ses compagnons de piraterie, se remariera et aura huit enfants – cf. autres sites suggérés plus bas).

- Groupe A : www.famous-pirates.com/famous-pirates/henry-morgan/

- Groupe B : www.famous-pirates.com/famous-pirates/blackbeard/

- Groupe C : www.famous-pirates.com/famous-pirates/john-rackham/

La Fiche d’Accompagnement CE Step 2 fournit quelques pistes susceptibles d’aider les élèves dans leur lecture et leur préparation. La démarche mise en œuvre offre par ailleurs un exemple de différenciation pédagogique, le guidage proposé variant d’un groupe à l’autre.  

Interaction orale :

Descripteurs CECRL B1 : « prendre part à une discussion pour expliquer, commenter, comparer et opposer» - B1 vers B2 : « prendre part à une conversation sur des sujets connus ou étudiés : exposer son propre point de vue, évaluer les points de vue d’autrui, argumenter et réagir aux arguments d’autrui ».

Les élèves se regroupent par trois (un élève issu de chacun des groupes précédents). Chaque élève présente oralement le pirate sur lequel il a travaillé. Les élèves échangent ensuite , décident collégialement du pirate qu’ils vont retenir et pourquoi (quel pirate offre la vie la plus rocambolesque, la plus riche en rebondissements et éléments hors du commun, vie susceptible d’être portée à l’écran et de susciter l’engouement du public). L’occasion de travailler la comparaison, l’opposition, la concession, l'expression de l'accord / désaccord, l'argumentation… Cf. Fiche d’Accompagnement EO.

On pourra inviter un rapporteur de chaque groupe à prendre la parole en continu puis le groupe classe sera invité à exprimer son accord / désaccord et à argumenter / contre-argumenter. On pourra ensuite décider collectivement de choisir un pirate et élaborer la trace écrite.

 Prise de parole en continu :

Descripteurs CECRL B1 : « restituer une information avec ses propres mots éventuellement à partir de notes » - B1 vers B2 : « développer un exposé de manière claire et méthodique en soulignant les éléments significatifs» - B2 vers C1 : « faire une narration élaborée et structurée pour motiver l’intérêt de son interlocuteur ».

S’appuyant sur ce qui a été fait en interaction orale, par petits groupes, les élèves s’apprêtent, via une prise de parole en continu, à défendre le choix du pirate retenu qu'ils devront présenter et expliquer les raisons pour lesquelles les deux autres pirates ont été écartés . Cf. Fiche d’Accompagnement EO.

(Ce travail pourrait bien entendu également donner lieu à un entraînement écrit, si l'évaluation sommative porte sur l'expression écrite).

Évaluations envisageables :

- La dominante de réception entraînée étant la compréhension de l'écrit, on peut donner un travail de CE à partir de la biographie d’un autre pirate (Benjamin Hornigold ou Charles Vane par exemple).

- La dominante de production entraînée étant la prise de parole en continu, on peut prévoir une tâche comme la présentation d’un nouveau pirate après recherches (Voir les descripteurs des capacités : prise de parole en continu).

 Sitographie succincte – autres sites d’intérêt :

- http://latinamericanhistory.about.com/od/Pirates/tp/Real-Life-Pirates-Of-The-Caribbean.htm

- www.thepirateking.com (site dédié à la piraterie avec de nombreux documents et biographies)

- www.nationalgeographic.com/pirates/bbeard.html (page sur Blackbeard)

- www.youtube.com/watch?v=WJr5pvO9_70 (documentaire History Channel)

 

Conception : Christophe Goarant – Lycée Fulbert, Chartres

MEN
accédez à  votre espace