> Portail des langues
Contenus et pratiques d'enseignement
Accueil
Textes
Circulaire de rentrée 2017Plan de rénovation LVECarte des languesLangues et cultures régionalesSocle communProgrammes des cycles 2, 3 et 4Cycles 3 et 4 : organisationDNBVoie professionnelleLycéeSections binationales et internationalesConcours généralBaccalauréat GTBTSCPGEAcadémieInspectionMissions du professeur
Contenus et pratiques d'enseignement
Mobilité(s)
Manifestations & Projets
Professeurs
Ressources

Baccalauréat Vos questions sur les épreuves de LVE

Les réponses à vos questions. Consultez aussi la FAQ nationale.

 


 

Sommaire

Toutes séries, toutes épreuves: charte de déontologie

Quels textes garantissent les principes de neutralité, de probité, de confidentialité, ainsi que celui de l'égalité de traitement des candidats?

 

Une charte de déontologie est parue au B.O. n°15 du 12 avril 2012.

Vers le haut

Toutes séries: Choix de la LV1 / LV2

Les élèves ont-ils toujours la possibilité de "permuter leurs langues" (LV1 ↔ LV2) pour les épreuves?

 

Oui, c'est toujours possible (à voir au moment de l'inscription). 

Vers le haut

Dispense pour les candidats qui changent de série d'examen

Les candidats qui changent de série peuvent-ils être dispensés de certaines épreuves? 

 

Oui.

Cf. B.O. n°1 du 3 janvier 2013:

"Article 1 - L'article 1er de l'arrêté du 12 octobre 2007 susvisé est remplacé par les dispositions suivantes :

« Article 1er - Sont dispensés, à leur demande, de l'épreuve obligatoire de langue vivante 2, étrangère ou régionale, dans les séries de la voie générale et technologique (hors série techniques de la musique et de la danse - TMD) les candidats qui se présentent à l'examen du baccalauréat après avoir changé de série à l'issue de la classe de première ou après un échec à l'examen dans une autre série et qui peuvent justifier qu'ils ont suivi l'enseignement d'une seule langue vivante en classe de première ou en classe terminale. Les candidats bénéficiant de cette dispense ne sont pas autorisés à choisir une langue vivante en épreuve facultative, sauf si celle-ci ne fait pas partie de la liste des langues pouvant être choisies en langue vivante 2.

Pour la série hôtellerie, la dispense concerne la  partie de l'épreuve de langues vivantes (A et B) qui porte sur la langue vivante autre que l'anglais. »

Article 2 - Le présent arrêté est applicable à compter de la session 2013 du baccalauréat général et technologique (hors TMD)."

 

Vers le haut

Toutes séries: Notions & problématiques

Peut-il y avoir plusieurs problématiques pour une notion ? Et inversement : une problématique peut-elle renvoyer à plusieurs notions ?

 

Chaque séquence d’enseignement doit illustrer une notion du programme.
Une même notion va par conséquent être illustrée à différentes reprises par le biais de problématiques différentes.
Pour chaque séquence : 1 notion / 1 thématique / 1 problématique. La notion doit être indiquée et la problématique clairement posée.
Il est préférable de ne traiter qu'une notion à la fois afin d’aider l'élève à organiser ses idées.

Vers le haut

Toutes séries: Thématique & problématique

Quelle est la différence entre thématique et problématique ?

 

L'entrée culturelle est donnée dans les programmes et déclinée selon plusieurs notions (par exemple, pour le cycle Terminal : « Mythes et héros », « Espaces et échanges », « Lieux et formes du pouvoir »,  « L’idée de progrès »).
Chaque de ces notions sera abordée ET en classe de 1ère, ET en classe de Terminale.
Une fois la notion choisie, le professeur choisit une thématique (ex : les fêtes ; les dictatures….) qu’il déclinera en problématique.
La problématique est donc l’angle particulier sous lequel il présentera sa séquence. 
Cette dernière doit amener les élèves à s’interroger, à partir de l’entrée culturelle, sur un des aspects de cette notion ; il ne s’agit pas d’apporter une réponse tranchée à une question fermée,  mais de proposer des supports contrastés sur le sujet pour faire émerger une réflexion.
Il y a donc plusieurs problématiques pour chaque notion, en fonction des choix effectués par le professeur dans le cadre de sa liberté pédagogique.

Vers le haut

Toutes séries: Équité selon évaluateurs

Comment garantir l’équité de traitement entre les candidats si chaque professeur interroge ses propres élèves ?

 

La désignation de l'évaluateur doit faire l'objet d'une décision collégiale, mais dont la responsabilité est portée par le chef d'établissement, qui garantit l'équité de l'évaluation. 

Par ailleurs, les grilles d'évaluation, à partir du moment où elles sont normalement complétées en toute objectivité, garantissent la transparence de l'évaluation. 

La décision doit donc être prise collégialement:

  • - si le professeur est seul dans sa discipline, il sera de facto l'évaluateur (selon les grilles prévues);
  • - s'il y a plusieurs professeurs dans la même langue, le chef d'établissement prendra la décision en concertation avec l'équipe LVE de l'établissement, selon le fonctionnement de ladite équipe.

Vers le haut

Toutes séries: Second groupe d'épreuves (épreuves orales de contrôle)

Comment se passent les épreuves de contrôle puisqu’un candidat ne peut être interrogé aux épreuves de contrôle que dans une discipline dans laquelle il a été évalué à l’écrit ?

La note obtenue lors de l’épreuve de contrôle remplace-t-elle la totalité de la note obtenue à l’épreuve obligatoire (et qui est composée des différentes notes obtenues aux différentes épreuves de LV1 ou LV2) ?

Un candidat ne peut légalement subir une épreuve de contrôle (second groupe d’épreuves) que dans une discipline qui a été évaluée au premier groupe d’épreuves à l’écrit.

DONC, ceci permet que les candidats choisissent leur LV1 ou leur LV2 obligatoire (et non pas LVA ou LELE puisque celles-ci ne se passent qu’à l’oral) à l’oral de contrôle puisqu’une partie de leur évaluation est écrite.

B.O. n°4 du 23 janvier 2014, 3.4:
« Durée : 20 minutes.
Temps de préparation : 10 minutes.

Coefficient identique à celui de l'ensemble de l'épreuve de langue vivante pour les séries générales et technologiques (hors séries TMD, STAV et hôtellerie). L'évaluation prend appui sur un document découvert par le candidat au moment de l'épreuve. Il se rapporte à l'une des quatre notions du programme. Ce document peut relever de genres très différents (image publicitaire, dessin humoristique, photographie, reproduction d'une œuvre plastique, slogan, titre d'article de presse, question invitant le candidat à prendre position sur un sujet d'actualité ou un phénomène de société, etc.). L'examinateur propose au candidat deux documents. Chaque document illustre une notion différente du programme. Le candidat choisit l'un de ces documents et dispose ensuite de 10 minutes pour organiser ses idées et préparer son propos. Le document, qui ne donne pas lieu à un commentaire formel, doit permettre au candidat de prendre la parole librement.

Cette prise de parole en continu, qui n'excède pas 10 minutes, sert d'amorce à une conversation conduite par l'examinateur, qui prend notamment appui sur l'exposé du candidat.

Cette phase d'interaction n'excède pas 10 minutes. Pour chaque candidat, l'examinateur conduit son évaluation à partir de la fiche d'évaluation et de notation publiée en annexe correspondant à la langue concernée, LV1 ou LV2. Dans la mesure du possible, on privilégiera une organisation de l'épreuve « sur écran » qui permet une meilleure présentation aux candidats des documents, en particulier iconographiques. Si l'épreuve prend appui sur un document imprimé, l'examinateur veille à ce que le candidat  restitue le document en fin d'épreuve. »

MAIS la note sur 20 obtenue en LV1 ou en LV2 au premier groupe d’épreuves par les candidats est la résultante d’un calcul entre les différentes notes de l’épreuve de LVE 1 ou 2 : CO + EE + EO + CE. DONC quand le candidat obtient une « nouvelle » note à l’épreuve de contrôle (sur 20), il s’agit d’une note obtenue à l’épreuve ORALE de contrôle mais qui remplace l’ancienne note (celle du premier tour) qui était composée de  CO + EE + EO + CE.

 

Vers le haut

Épreuves de CO: Dates

À quelle date l'épreuve de CO doit-elle être organisée?

 

B.O. n° 4 du 23 janvier 2014, 3.2

"Cette évaluation a lieu dans le cadre habituel de formation de l'élève. Elle est annoncée aux élèves. Les enseignants l'organisent à partir du mois de février de l'année de terminale"

Vers le haut

Épreuves de CO: Choix des sujets

Le sujet de CO doit-il être choisi en fonction des notions étudiées en Terminale avant l'épreuve?

 

OUI, et cela concerne toutes les séries.

B.O. n° 4 du 23 janvier 2014, 3.2

"Cette évaluation a lieu dans le cadre habituel de formation de l'élève. Elle est annoncée aux élèves. Les enseignants l'organisent à partir du mois de février de l'année de terminale au moyen de supports, audio ou vidéo, qu'ils sélectionnent en fonction des équipements disponibles dans les lycées et des apprentissages effectués par les élèves. Elle s'appuie sur un document inconnu des élèves mais lié aux notions du programme.

Il pourra s'agir de monologues, de dialogues, de discours, de discussions, d'extraits d'émissions de radio, de documentaires, de films, de journaux télévisés. Sont exclus les enregistrements issus de manuels ou de documents conçus pour être lus. La durée de l'enregistrement n'excédera pas une minute trente. Le titre donné à l'enregistrement est communiqué aux candidats."

Vers le haut

Épreuves de CO: Différenciation des supports

Peut-on choisir des supports différents pour faire passer les élèves en CO ?

 

D'une part:

  • OUI, non seulement on peut, mais on doit sélectionner les supports des épreuves de compréhension de l'oral selon des critères précis (cf. fiche de proposition de support).
    Chaque élève doit être évalué selon le niveau attendu B1 ou B2: le support d'évaluation sera donc choisi en fonction de compétences exigibles.

D'autre part:

  • NON, au nom de l'équité entre les candidats (le baccalauréat est un examen national), un seul et même support pour les LV1 et un seul et même support pour les LV2 devraient être utilisés lorsque le format d'une épreuve commune à tous les candidats de LV1 ou de LV2 est retenu par les établissements.
    Dans ce cas, le choix du support sera donc le fruit d'un travail collaboratif entre professeurs pour une prise en compte la plus précise possible des compétences des élèves au moment de la passation de l'épreuve.

Consultez: Quels supports pour l'évaluation de la compréhension orale ?

Vers le haut

Épreuves de CO: Supports pour les séries technologiques

Est-il possible de proposer un sujet aux séries générales et un sujet différent aux séries technologiques ?

 

Les niveaux cibles sont identiques pour les séries générales et les séries technologiques ; les grilles d'évaluation sont d'ailleurs les mêmes.

Néanmoins, il est essentiel que les sujets retenus s'inscrivent dans la continuité des apprentissages ; si les séquences n'étaient pas les mêmes ou si la différenciation opérée ne vous permet pas de proposer un seul et même sujet à toutes les séries, il est tout à fait envisageable de proposer des sujets différents. Vous veillerez toutefois à ce qu'ils permettent tous un positionnement des candidats par rapport aux niveaux cibles.

Enfin, vous serez vigilants sur l'organisation que cela implique dans l'établissement : si des sujets différents sont proposés aux séries générales et technologiques, cela impacte la répartition des élèves dans les différentes salles.

Consultez: Quels supports pour l'évaluation de la compréhension orale ?

Vers le haut

Épreuves de CO: Anonymat des copies

Est-il obligatoire d'anonymer les copies?

 

cf. B.O. n°4 du 23 janvier 2014, 3.2

"le candidat est informé par son professeur des objectifs visés par l'évaluation et des conditions de son déroulement préalablement à sa mise en œuvre. Cette  mise en œuvre n'exige ni n'interdit l'édition de convocations ou l'anonymat des copies."

 

Vers le haut

Épreuves de CO: Aides lexicales

Lors de l'épreuve de CO, une aide lexicale peut-elle être fournie aux candidats ?

 

NON. 

Cf. B.O. n°4 du 23 janvier 2014, 3.2 Partie orale des épreuves de langues vivantes

"Le titre donné à l'enregistrement est communiqué aux candidats."

Vers le haut

Épreuves de CO: Tiers-temps

Comment organiser l'épreuve de CO pour les candidats qui bénéficient d'un tiers-temps?

 

Les candidats bénéficiant d'une dispense pour les épreuves orales (même si la restitution fait par écrit) bénéficient d'un tiers de temps supplémentaire sur la partie rédaction du compte-rendu. Ces candidats ont le même nombre d'écoutes que les autres candidats.

Vers le haut

Épreuves de CO: Recours au français

Comment faire pour éviter le recours au français pendant les cours tout en préparant les élèves efficacement à l’épreuve de compréhension de l’oral ?

 

Le format de l'épreuve (restitution en français) n'implique pas la pratique du français dans les cours de langue.

L’épreuve de CO est, comme son nom l’indique, une épreuve de compréhension, et non d’expression. Par conséquent, la meilleure préparation en cours consiste à développer des stratégies de compréhension.
La restitution en français ne saurait donc faire office d’entraînement : elle peut, à la rigueur, être proposée de façon exceptionnelle au titre d’évaluation, en travail à la maison ou pour familiariser les élèves avec le format des épreuves.
Mais dans tous les cas, le cours reste un moment d’exposition à la langue enseignée, et doit donc être conduit  dans cette même langue.

La langue cible reste le seul vecteur de communication.

 

Vers le haut

Épreuves de CO: Construction du compte rendu

Y aura-t-il des questions pour guider les candidats pour le compte rendu en français de la compréhension de l’oral ?

 

NON. Après 3 écoutes (séparées d’une minute) pendant lesquelles le candidat peut prendre des notes, il dispose de 10 minutes pour restituer en français ce qu’il a compris.

Vers le haut

Épreuves de CO: Harmonisation des corrections

Comment harmoniser les corrections de la compréhension de l’oral ?

 

Il  est incontournable que les équipes se concertent et définissent  ce qui est attendu de l'élève avant de corriger l’épreuve.

Exemple : Le candidat n'a pas compris le document. Il n'en a repéré que des éléments isolés, sans parvenir à établir de liens entre eux. Il n’a pas identifié le sujet ou le thème du document.
A1 : Le candidat est parvenu à relever des mots isolés, des expressions courantes et à les mettre en relation pour construire une amorce de compréhension du document.
Le candidat a compris seulement les phrases/les idées les plus simples .

A2 : Certaines informations ont été comprises mais le relevé est incomplet, conduisant à une compréhension encore lacunaire ou partielle.

B1 : Les informations principales ont été relevées.
L’essentiel a été compris.
Compréhension satisfaisante.

Préconisations :
Si un élève ajoute des informations (hors sujet), il est possible de le pénaliser à l’entraînement mais le jour de l'examen, il ne sera pas sanctionné s’il a relevé toutes les autres informations jugées importantes.

Les fautes de français ne sont pas pénalisées.

Le chef d’établissement appréciera en concertation avec l’équipe de LV de son établissement les modalités de correction.

 

Vers le haut

Épreuves de CO: Évaluation des citations en LVE

Comment évaluer les citations en langue étrangère en compréhension de l’oral pour des candidats qui auraient simplement pris en note des bribes du support?

 

Cette épreuve n’étant pas une dictée mais une évaluation de la compréhension (donc du sens), des phrases complètes dans la LVE prouveraient que le candidat n’a pas acquis un bon niveau de compréhension.
En revanche, il peut arriver qu’un élève bute sur un mot ou une expression, dont il a compris qu’il portait l’information dont il a besoin et qu’il cite donc en LVE dans son texte français ; dans ce cas, l'élève ne sera pas sanctionné trop lourdement, car si cela révèle des lacunes lexicales, cela prouve surtout que l’élève a su développer les bonnes stratégies de compréhension.

Vers le haut

Épreuves de CO: Grilles d'évaluation

Comment utiliser les grilles d'évaluation de la compréhension de l'oral LV1 et LV2?

 

Le B.O. n°4 du 23 janvier 2014  (3.2. Partie orale des épreuves de langues vivantes), stipule que: "Pour chaque candidat, le professeur établit son évaluation à partir de la fiche d'évaluation et de notation figurant en annexe (notée sur 20) correspondant à la langue (LV1 ou LV2) présentée. Cette fiche a le même statut qu'une copie d'examen. À l'issue de cette évaluation, le professeur formule une proposition de note et une appréciation. Cette proposition de note ainsi que l'appréciation ne sont pas communiquées au candidat.".
La fiche d’évaluation et de notation pour la compréhension de l’oral (LV1) et la fiche d’évaluation et de notation pour la compréhension de l’oral (LV2) figurent en annexe du B. O. n°4 du 23 janvier 2014.
Ces fiches ayant le statut de copie d’examen, il est impératif d’en respecter strictement le mode de fonctionnement : il s'agit de situer la prestation du candidat à l’un des cinq degrés de réussite et d'attribuer à cette prestation le nombre de points indiqué (sans le fractionner en décimales) de 0 à 10.
Dans le cas où un seul document est utilisé, le correcteur multiplie la note sur 10 attribuée par 2 (colonne A ou B selon le type de support).
Dans le cas où deux documents de type différent sont utilisés (monologue et dialogue), le correcteur ajoute la note de la colonne A et la note de la colonne B, ce qui permet une modulation plus fine des notes que dans le cas précédent.

Vers le haut

Épreuves de CO: Série L

Les élèves de terminal L sont-ils évalués en compréhension de l'oral comme c'est le cas pour les ES et les S ?

 

NON

Vers le haut

Épreuves d'EO: Toutes séries sauf L: Date des épreuves

Quand les épreuves d'expression orale doivent-elle se dérouler ?

 

Cf. B.O. n°4 du 23 janvier 2014, 3.2

"- Deuxième temps de l'évaluation : l'expression orale (LV1 et LV2)

Les enseignants organisent cette évaluation à partir du mois de février de l'année de terminale. Elle est annoncée aux candidats."

Vers le haut

Épreuves d'EO: Nombre de notions

Combien de notions doivent-elles être abordées dans l'année?

 

Cf. B.O. n°4 du 23 janvier 2014, 3.2: "Le candidat tire au sort une des quatre notions du programme étudiées dans l'année."

Les 4 notions du programme auront été abordées dans le courant de l'année. Elles sont par ailleurs toutes susceptibles de faire l'objet des épreuves écrites.

Vers le haut

Épreuves d'EO: Interrogation en binômes

Est-il possible d’interroger en binôme les candidats pour l’épreuve d’expression orale ?

 

NON. L’évaluation au baccalauréat est individuelle.

De même, un seul professeur assurera l'interrogation.

 

Vers le haut

Épreuves d'EO: Aide lexicale

Combien de mots de vocabulaire les candidats ont-ils droit de demander ?

 

AUCUN. Les textes régissant l'organisation de l'épreuve ne prévoient aucune aide lexicale pour les candidats. 

Les candidats ne pourront donc demander une "liste de mots". Mais il va de soi qu'un candidat qui buterait sur un terme recevrait, quand cela s'impose, l'aide bienveillante de l'examinateur.

 

Vers le haut

Épreuves d'EO: Référence aux supports

Le candidat doit-il être interrogé en référence à un support précis ?

 

NON.

cf. B.O. n°4 du 23 janvier 2014, 3.2

« Le candidat tire au sort une des quatre notions du programme étudiées dans l'année. Après 10 minutes de préparation, il dispose d'abord de 5 minutes pour présenter cette notion telle qu'elle a été illustrée par les documents étudiés dans l'année.  »

 

Vers le haut

Épreuves d'EO: Cas où le candidat ne présenterait aucun document

Que faire si un candidat ne présente aucun document ?

 

<b.o.> Cf. B.O. n°43 du 21 novembre 2013 et B.O. n°4 du 23 janvier 2014"Si les candidats ne présentent aucun document, l'examinateur le mentionne au procès-verbal et propose aux candidats deux documents entre lesquels il leur demande de choisir".</b.o.>

Il paraît donc prudent, de la part de l'examinateur, de prévoir quelques documents (parmi ceux qu'il a exploités en cours) pour parer à cette éventualité.

Les examinateurs mentionneront l’incident sur le procès-verbal. Dans tous les cas, ils feront preuve de bienveillance vis-à-vis du candidat et évalueront sa prestation à l'aide de la fiche de notation et d’évaluation critériée fournie à cet effet correspondant à l’épreuve et à la LV présentée, en dehors de toute considération par rapport à cette présence ou absence de liste, documents ou dossier

Vers le haut

Épreuves d'EO: Cas où le candidat s'appuie sur une réflexion menée dans une autre LV

 

Que faire lorsqu'un élève tire au sort une notion lors de l'épreuve d'expression orale dans une langue donnée et produit un discours qui s'appuie sur les connaissances acquises et la réflexion menée dans une autre langue? (ex: un candidat a parlé des femmes en Inde à l'examinateur d'espagnol pendant toute l'épreuve....)

 

B.O. n°4 du 23 janvier 2014"Le candidat tire au sort une des quatre notions du programme étudiées dans l'année. Après 10 minutes de préparation, il dispose d'abord de 5 minutes pour présenter cette notion telle qu'elle a été illustrée par les documents étudiés dans l'année".

Cela n'empêche pas de positionner le candidat sur la grille d'évaluation afin d'évaluer la qualité de la prestation en terme de production de discours, d'articulation, de nuance, d'argumentation, d'intelligibilité, de recevabilité linguistique… Si le candidat utilise une contextualisation culturelle autre que celle de la langue de l'épreuve, son propos est quand même pertinent par rapport à une notion interlangue de développement de compétence de production orale. Il appartient au professeur au cours de l'entretien d'enchaîner avec une phase d'interaction qui prend appui sur  "l'aire linguistique concernée".

Même chose si l'élève utilise un axe de réflexion qui s'appuie sur une problématique ou des supports autres que ceux étudiés avec son propre professeur durant l'année. L'idée est que le candidat ne tienne pas un discours en creux sur la notion, discours "passe-partout", copier-coller d'Internet appris par cœur par exemple. Il s'agit qu'il "produise un discours argumenté, informé "(degré 4 des fiches d'évaluation pour l'expression orale LV1 et LV2) c'est à dire qu'il montre qu'il a réfléchi et qu'il amorce une réflexion personnelle par rapport à une problématique en s'appuyant sur des documents riches culturellement. Sinon il ne peut pas atteindre le degré 4 (B2), mais l'un des autres degrés (voir les critères B1, A2, A1).

Vers le haut

Épreuves d'EO: Cas où le candidat présente sa propre problématique

 

Que faire lorsqu'un candidat fabrique sa propre problématique et ne présente aucun document étudié en cours?

 

Cela est possible si le contenu est pertinent : ce n'est pas le cours du professeur qui est évalué, mais les compétences du candidat, sa capacité à produire un discours personnel de façon plus ou moins autonome dans la langue étrangère. Il n'est donc pas attendu de l'élève qu'il récite le cours de son professeur ou un discours appris par cœur sur une notion. De toute façon, la prestation de l'élève est évaluée selon les critères de la grille (produire un discours en lien avec la notion (degrés 2 à 4) ou non (degré 1). Il n'est pas non plus attendu la référence à un nombre précis de supports étudiés dans l'année, pas plus que la référence ou la présentation de l'un ou l'autre des supports.

Rappel: il s'agit de produire un discours par rapport à une notion.

Vers le haut

Épreuves d'EO: Cas où le candidat déroulerait une autre notion

 

Que faire lorsqu'un candidat tire une notion et déroule à l'oral une autre notion? Faut-il l'interrompre pour le remettre sur la voie? Le laisser faire un hors sujet pendant 5 (10) minutes?

 

 

Le B.O. n°4 du 23 janvier 2014 stipule que: "Le candidat tire au sort une des quatre notions du programme étudiées dans l'année. Après 10 minutes de préparation, il dispose d'abord de 5 minutes pour présenter cette notion…".

Si un candidat présente une notion autre que celle qu'il a tirée au sort, il convient dans un premier temps de le lui signaler pour qu'il se corrige. Si le candidat poursuit, il s'agit dès lors d'un hors-sujet. On situera donc la prestation du candidat sur la grille d'évaluation dans le degré 1 de la colonne A: "S'exprimer en continu" car il est sous-entendu que la notion à laquelle il est fait référence dans cette colonne à partir du degré 2 est bien la notion que le candidat a tiré au sort.

Attention: dans le cas d'un hors-sujet dont le candidat ne tient pas compte malgré l'intervention du professeur, il convient de laisser le candidat aller jusqu'au bout de sa présentation afin d'éviter ensuite toute contestation (Rappel: B.O. n°4 du 24 janvier 2014: "pendant la phase de prise de parole en continu, l'examinateur doit laisser le candidat aller jusqu'au bout de ce qu'il souhaite dire…").

Ceci étant dit, l'examinateur essaiera lors de l'interaction d'interroger le candidat en revenant sur la notion tirée au sort.

Rappel: il n'est pas possible de laisser choisir la notion par le candidat.

Vers le haut

Épreuves d'EO: Cas où le candidat ne parlerait que quelques secondes

 

Que faire lorsqu'un élève ne s'exprime que durant trente secondes lors de l'étape d'expression orale en continu? Faut-il laisser passer 4mn30 de silence avant de lui poser des questions et d'entamer la deuxième partie de l'oral? Ou peut-on passer au questionnement plus rapidement?

 

 

Si le candidat s'exprime peu durant la première partie de l'épreuve, le professeur lui proposera quelques pistes de relance. Attention: il ne faut pas confondre ces pistes avec des questions qui pourraient être posées par l'enseignant lors de l'interaction. Par exemple: définition de la notion, explicitation d'une thématique, énonciation d'une problématique, incitation à parler de tel ou tel aspect de la notion, à mettre en lien la notion avec des supports étudiés en classe…

Il n'est donc pas nécessaire d'attendre la fin des cinq minutes pour passer à la deuxième partie de l'épreuve. Rappel: l'interaction dure 5 minutes maximum.

Vers le haut

Épreuves d'EO Série L: Documents à fournir par le candidat

Les élèves de terminal L doivent-ils venir le jour de l'épreuve avec l'ensemble des documents étudiés au cours de l'année? Si oui, pourquoi?

 

OUI : les élèves de L, pour l’épreuve de langue vivante obligatoire, doivent venir avec l’ensemble des documents qu’ils ont étudié pendant l’année, et non la liste de ces documents : « Le candidat présente à l'examinateur les documents qui ont illustré les quatre notions du programme  étudiées dans l'année. L'examinateur choisit l'une de ces notions. Après 10 minutes de préparation, le candidat dispose d'abord de 10 minutes maximum pour présenter cette notion telle qu'elle a été illustrée par les documents étudiés dans l'année. Cette prise de parole en continu sert d'amorce à une conversation conduite par l'examinateur, qui prend appui sur l'exposé du candidat. Cette phase d'interaction n'excède pas 10 minutes. ».

Le candidat, après que l’examinateur a choisi l’une des notions, peut se référer à tout ou partie des documents qu’il a apporté pour préparer l’épreuve. Mais ATTENTION : ceci ne signifie pas que l’examinateur interroge l’élève sur un support en particulier. C’est l’élève qui choisit (ou pas) de se référer à un ou plusieurs supports pour présenter la notion. Il ne s’agit donc en aucun cas d’une explication de texte de type universitaire effectuée à partir d’un support imposé par le professeur. Dans tous les cas, l’examinateur s’appuiera sur la grille d’évaluation critériée correspondante pour évaluer la prestation du candidat.

Se référer au B.O. n° 43 du 21 novembre 2013, 3.2.1 Partie orale des épreuves de langues vivantes obligatoires

 

Vers le haut

Épreuves d'EO Série L: Présentation de documents numériques

Comment les candidats de série L doivent-ils présenter les documents au format audio ou vidéo? 

 

Si dans la liste des documents ayant illustré les notions figurent des supports au format numérique (audio ou vidéo), le candidat devrait prévoir une clé USB ou un CD.

Dans tous les cas, les supports numériques doivent figurer sur la liste des documents ayant illustré les notions.

Point de vigilance: bien qu'ayant les documents à leur disposition pendant la préparation, les candidats devront veiller à ne pas perdre trop de temps à les consulter. En effet, ils devront garder à l'esprit que ces supports ne servent qu'à illustrer les notions, et qu'ils ne feront pas l'objet d'une interrogation détaillée.

Vers le haut

Épreuves d'EO Série L: Temps de préparation

Le temps de préparation accordé aux L qui passent à la fois LV1 ou  LV2 + LVA + LELE est-il de 3x10 mn soit 30 mn, en raison de 3 épreuves ?

 

Le B.O. n°43 du 21 novembre 2013 3. Structure de l'épreuve stipule:

S'agissant de la langue vivante approfondie, l'épreuve est fusionnée à l'écrit avec l'une des deux langues vivantes obligatoires. À l'oral, la forme d'interrogation propre à la LVA se substitue à celle de la LV1 ou LV2.

L'épreuve de littérature étrangère en langue étrangère, qu'il s'agisse de la LV1 ou de  la LV2, prend la forme d'une épreuve orale ponctuelle, notée sur 20 distinctement des autres épreuves de langue.

Pour cette série, l'articulation entre les différents oraux s'organise en fonction des choix faits lors de l'inscription au baccalauréat comme décrit dans le tableau ci-dessous :

LV obligatoire seule

LV obligatoire seule
+ LELE obligatoire

LVA spécialité

LVA spécialité
+ LELE obligatoire

Oral terminal

Oraux terminaux accolés

Oral terminal

Oraux terminaux accolés

Durée : 20 minutes
Temps de préparation :
10 minutes

Durée : 20 minutes
+ 10 minutes

Temps de préparation :
10 minutes

Durée : 20 minutes

Temps de préparation :
10 minutes

Durée : 20 minutes
+ 10 minutes

Temps de préparation :
10 minutes

Vers le haut

Épreuves d'EO Série L: LVA

Les élèves qui passent l’épreuve orale de LVA peuvent-ils constituer leur dossier à partir des cours de LVA et de LVO?

 

  • NON: ils ne peuvent pas constituer leur dossier à partir des cours de LV obligatoire car l'enseignement de LV approfondie permet d'approfondir les notions. Ce n'est pas forcément le même enseignant qui assure l'enseignement de LV obligatoire et de LVA. Le niveau attendu n'est pas le même (C1 pour la LVA choisie en LV1 et B2 pour la LVA choisie en LV2). En revanche, on lit dans le BO : 'Le candidat a choisi deux des notions étudiées dans l'année et a constitué pour chacune d'elles un dossier comportant deux documents étudiés en classe et un document de son choix qui illustre ou complète cette notion.' 

DONC:

  • OUIpuisqu'ils doivent adjoindre un document de leur choix dans chaque dossier, rien ne leur interdit de prendre des supports utilisés en LV obligatoire pour compléter leurs deux dossiers.

Vers le haut

Épreuves d'EO: LV3 en ES, S et L

Qu'en est-il de la LV3 dans les séries générales? 

 

Se référer à la FAQ Eduscol de janvier 2014: 

"La réglementation en vigueur prévoit la possibilité de choisir jusqu’à 3 langues vivantes étrangères et/ou régionales maximum. En effet, dans les séries générales, les langues sont intitulées LV1, LV2 et LV3. En série L, le candidat peut choisir une LV3 soit comme épreuve de spécialité, soit comme épreuve facultative. Dans les autres séries générales, la LV3 ne peut être choisie que comme épreuve facultative. Le candidat ne peut pas choisir deux LV3 facultatives. La LV3 n’existe pas dans les séries technologiques."

Série L:

  • - B.O. n°43 du 21 novembre 2013, 1.1 et 1.2
  • - Fiche d'évaluation et de notation

Séries ES-S:

  • - B.O. n°4 du 23 janvier 2014, 5.1 et 5.2: "Durée: 20 minutes et temps de préparation de 10 minutes"; "Niveau attendu en référence à l'échelle de niveaux du CECRL : A2 « niveau intermédiaire ou usuel »".
  • - Fiche d'évaluation et de notation

 

Vers le haut

Épreuves d'EE en LV2: Nombre de questions

Combien de questions d'expression écrite les candidats devront-ils traiter ? 

 

Dans le souci de rendre les sujets de LV2 plus aisés, une seule question d'expression écrite sera proposée (sauf pour l'option LVA).

Vers le haut

STMG et ST2S: Élèves issus de BEP

Dans le cas où la LV2 est obligatoire en 2014 pour les ST2S, qu'en est-il des élèves qui viennent de BEP et qui n'en ont pas fait pendant 2 ans? Existera-t-il des dérogations pour ces élèves?

 

En ce qui concerne les élèves de BEP qui entrent en 1ère, il est nécessaire qu'ils bénéficient de l'enseignement de la LV2 puisque l'épreuve de LV2 sera obligatoire lorsqu'ils passeront le BAC.

Se reporter au courrier du ministre de l’Éducation en date du 19 octobre 2011 et adressé aux Recteurs et aux chefs de division des Dec

Objet: Sessions 2012 ET 2013 du baccalauréat technologique dans la série STG et sessions 2014 et 2015 du baccalauréat technologique dans les séries STMG et ST2S - Possibilité de dispense d'épreuve de langue vivante 2 pour les élèves issus des classes de BEP qui n'ont pas suivi d'enseignement de langue vivante 2 pendant leur scolarité en BEP

Par courrier en date du 26 septembre 2010 (Dgesco A2-1 n° 2010-048), il vous était demandé de proposer une dispense d'épreuve de langue vivante 2 aux candidats au baccalauréat technologique dans la série sciences et technologies de la gestion (STG) issus des classes de BEP et n'ayant pas suivi d'enseignement de langue vivante 2 pendant leur scolarité en BEP.

Cette disposition dérogatoire est renouvelée et étendue aux séries sciences et technologie du management et de la gestion (STMG) et sciences et technologie de la santé et du social (ST2S) selon le calendrier suivant:

  • série STG: sessions 2012 et 2013;
  • série STMG: sessions 2014 et 2015;
  • série ST2S: sessions 2014 et 2015.

Les derniers candidats concernés, issus des dernières sections spécifiques de BEP, se présenteront à la session 2014 du baccalauréat technologique et, éventuellement, en 2015 pour les redoublants.

Vers le haut

STMG: Épreuves de LV

Les épreuves de langues en STMG se déroulent-elles selon les mêmes modalités que les épreuves des séries générales?

 

Ce sont exactement les mêmes modalités.

Cf. B.O. n°4 du 23 janvier 2014, 1.1 et 1.2:

Coefficients par série:

"Série STMG

LV1: 3
LV2: 2
"


1.2 Durée des épreuves

 

Séries

STMG et ST2S 

Épreuves

À l'écrit

À l'oral

LV1

2h

20 min

LV2

2h

20 min

Dispositions transitoires pour la session 2014:

Cf. B.O. n°33 du 12 septembre 2013

"Les notes obtenues aux épreuves (...) de LV1 et langue vivante 2 pour la série STMG peuvent être conservées au titre des mêmes épreuves ;"

Vers le haut

ST2S: Épreuves de LV

Quelles sont les modalités des épreuves de LV pour les ST2S?

 

FAQ Eduscol (mise à jour janvier 2014), p. 3 et p. 6:
"À partir de la session 2014, une épreuve de obligatoire de LV2 est créée dans la série ST2S, en revanche les candidats de cette série ne sont plus autorisés à présenter une épreuve facultative de langue vivante étrangère ou régionale."

À partir de la session 2014 (première année de la rénovation du baccalauréat ST2S rénové):

  • - L'épreuve  obligatoire  de  LV1 : écrit terminal + oral (évaluation en cours d'année)
  • - L'épreuve  obligatoire  de  LV2 : écrit terminal + oral (évaluation en cours d'année)
  • - Répartition des points:

Épreuve

Modalités

Répartition des points

LV1


Partie écrite

écrit (terminal)

moitié de la note globale

50%

Partie orale

CO (ECA)

moitié de la note de la partie orale

25%

EO (ECA)

moitié de la note de la partie orale

25%

LV2


Partie écrite

écrit (terminal)

moitié de la note globale

50%

Partie orale

CO (ECA)

moitié de la note de la partie orale

25%

EO (ECA)

moitié de la note de la partie orale

25%


  • - Dispositions transitoires pour la session 2014 (cf. B.O. n°33 du 12 septembre 2013)
    • - Les candidats ayant subi un échec à l'examen ou en situation de handicap "peuvent, à leur demande, être dispensés de l'épreuve obligatoire de langue vivante 2 dans la série ST2S" ("Les candidats font connaître leurs éventuelles demandes de dispense au moment de l'inscription à l'examen.")
    • - les notes obtenues aux épreuves (...) de LV1 peuvent être conservées au titre des mêmes épreuves ;
    • - la note obtenue à l'épreuve facultative de LV peut être conservée au titre de l'épreuve obligatoire de LV2 pour la série ST2S ; cette épreuve ne pourra pas être choisie au second groupe d'épreuves si la langue vivante concernée n'est pas proposée en épreuve obligatoire ;

Vers le haut

STD2A, STI2D, STL: Épreuve de LV2: organisation

Devons-nous obligatoirement organiser une épreuve de langues pour les élèves qui suivent une LV2 en STD2A, STI2D et STL à raison d’une heure par semaine, sachant que celle-ci ne compte, jusqu’en 2016, que comme une épreuve facultative? Si oui, sous quelle forme cette épreuve doit-elle être organisée, CO et EO?

 

OUI

L’épreuve de LV2 est facultative mais ses modalités d’organisation sont les mêmes que pour l’épreuve obligatoire de LV2 (une épreuve en 2 parties : orale et écrite).
Pour STI2D, STL et STD2A l'épreuve est facultative jusqu'à la session 2016 incluse mais prend la forme nouvelle des épreuves obligatoires puisque ces séries sont rénovées, même si la mise en place d'un enseignement de LV2 y est progressive.

Voir aussi: B.O. n°1 du 3 janvier 2013: Dispositions transitoires pour l’épreuve de langue vivante 2 dans les séries STD2A, STI2D et STL

Téléchargez: fiche de synthèse sur la mise en place progressive de la LV2 dans les séries STL, STI2D et STD2A

Vers le haut

STI: LV1

Pour ce co-enseignement, la LV1 peut-elle être différente de celle des épreuves obligatoires de LVE?

 

OUI :  

B.O. n°12 du 22 mars 2012

Choix de la LV :
La langue d’évaluation au baccalauréat est la LVE choisie par l’EPLE pour l’ETLV (enseignement technologique en langue vivante) . Par exemple : ETLV en anglais, donc le candidat passe son épreuve en anglais. Cependant, il peut choisir l’allemand ou l’espagnol en LV1 pour sa langue évaluée en LVE tronc commun. (Rubrique « Langue de l'évaluation » : « Cette épreuve est évaluée dans la langue de l'enseignement technologique en langue vivante 1 dispensé en classe terminale. En effet, le candidat ne peut pas choisir une autre langue au moment de l'inscription à l'examen, contrairement à ce qu'il peut faire pour les épreuves de langue vivante. Un candidat qui le souhaite peut donc subir les épreuves de langue vivante 1 et d'enseignement technologique en langue vivante 1 dans deux langues distinctes.).

Vers le haut

STI2D: Grilles d'évaluation pour l'épreuve d'enseignement technologique en LV

Le B.O. n°39 du 23 octobre 2014 définit les épreuves de STI2D en LVE et les fiches d'évaluation. 

 

Les grilles pour évaluer l'épreuve d'enseignement technologique en langue vivante sont désormais disponibles: B.O. n°39 du 23 octobre 2014.

Vers le haut

STL: Épreuves de technologie en LV

Quelles sont les modalités selon lesquelles les épreuves de technologie en langues en STL s’articulent avec les épreuves de projets?

 

L'épreuve de technologie en langues en STL se compose de 2 parties.
    •    La première partie est en cours d'année. Elle prend place au cours de l'une des revues de projet qui sont prévues par l'épreuve de projet. L'élève a donc à présenter en LV1 la conduite de son projet C'est en cela qu'elle s'articule avec l'évaluation de la conduite de projet. Elle permet d'évaluer les capacités du candidat à présenter en langue vivante 1 les différentes problématiques scientifiques et techniques auxquelles il est confronté et à expliquer en langue vivante 1 les choix effectués.
    •    La seconde partie  a lieu au cours du troisième trimestre. En vue de la présentation orale en langue vivante 1, le candidat élabore un dossier scientifique et technique, sous forme numérique, en langue vivante 1. Ce dossier comporte 1 à 5 pages, tableaux et graphiques inclus. Ce dossier est un support de présentation, il n'est pas évalué.
 La présentation débute par un exposé du candidat, qui dispose d'une durée maximale de 5 min. Elle est suivie d'un entretien en langue vivante 1 avec les examinateurs. L'ensemble de l'épreuve a une durée totale de 10 min.

Vers le haut

Sections européennes: choix de la LV1 ou LV2

Des élèves suivant une section européenne en LV2 doivent-ils s'inscrire en LV1 pour obtenir la mention européenne au Baccalauréat?

 

NON. 

Ces élèves peuvent rester inscrits dans cette même langue en LV2.

Attention: ceux qui décident de passer en LV1 subiront donc toutes les épreuves du baccalauréat en LV1.

Vers le haut

Sections binationales

Consultez les questions-réponses sur les sections binationales sur Eduscol.

Vers le haut

MEN
accédez à  votre espace